Courriers d’Alexandre von Sivers à André Debaar (1987) et d’Eric Pradier à Alexandre von Sivers (1985)

Bien souvent depuis l’histoire de l’Union, la question de la défense morale des professions de nos membres exercée par l’Union par rapport à l’action syndicale a suscité … le débat ! Jusqu’où est-il judicieux de s’interroger ou d’oeuvrer ensemble sur certaines matières ? Y a-t-il une confusion des efforts « dès l’instant où ceux-ci convergent dans le même sens » ? (…)

Lire à cet égard l’extrait du courrier d’Alexandre von Sivers à André Debaar (un ex Président de l’Union) daté du 12 juin 1987 où Alexandre semble s’inquiéter que « l’Union s’occupe de questions qui relèvent traditionnellement de la compétence syndicale ».

Lire aussi en réponse à Alexandre von Sivers à un autre courrier, la lettre du 30 janvier 1985 d’Eric Pradier (un autre ex Président de l’Union) où ce dernier s’étonne qu’il « y aurait une exclusive en la matière » (…).

Eric Pradier fut président de l’Union pendant au moins vingt ans jusque dans les année 85.

Même si ces deux courriers ne sont pas des correspondances, disons qu’ils se … répondent !

(merci à Alexandre pour la transmission de ces documents d’archive !)